Sujets
25. MÄRZ 2024

Envoyer des selfies sexy ? Voici ce que tu dois savoir sur le sexting.

Envoyer des selfies sexy ? Voici ce que tu dois savoir sur le sexting.
Bien des jeunes prennent du plaisir à envoyer des sextos. Cependant, le sexting peut mal tourner. Découvre comment le sexting peut rester enrichissant pour les deux parties et ce que tu peux faire si une image intime de toi devient publique.

Voici les points essentiels :

  • Le sexting peut être amusant et enrichir une relation.
  • Il est important de parler ouvertement de ce que tu aimes et de ce dont tu as besoin pour te sentir à l'aise.
  • Tu as le droit de dire non au sexting. Cela ne signifie pas que tu es prude.
  • Il ne devrait jamais y avoir de pression pour partager des photos de nude ou des vidéos érotiques.
  • Sois conscient du risque, images et/ou vidéos peuvent être transférées à tout moment à d'autres personnes.

Si tu reçois ou envoies des messages, des photos ou des vidéos sexuellement explicites via des médias numériques tels que WhatsApp, Instagram, TikTok, Facebook ou Snapchat, cela s'appelle le sexting. Le mot est composé des termes anglais « sex » et « texting ». Le sexting peut être excitant, par exemple dans le cadre d'une relation. 41 % des 12-19 ans ont déjà reçu des photos ou des vidéos érotiques. 12 % des adolescents en ont déjà envoyé eux-mêmes. C'est ce qu'ils ont dit dans l'étude JAMES : JAMES 2022 (zhaw.ch)

Il est important que le sexting se fasse de manière consensuelle. Les deux personnes - l'expéditeurrice et le destinatairerice - doivent être d'accord. Les limites personnelles doivent être respectées en tout temps. Si tel est le cas, alors il se peut que le sexting puisse enrichir la relation.

Beaucoup d'adolescents trouvent excitant d'échanger des photos sexy. Cela leur donne l'impression d'être désiré et confirmé dans leur attractivité. De nombreux couples veulent également montrer qu’ils peuvent flirter et échanger des fantasmes ou plus simplement qu'ils sont ouverts sur le plan sexuel. Ainsi, le désir de sexter peut être l'expression d'une sexualité tout à fait saine.

Conseils pour que le sexting reste amusant

  • Écoute ta voix intérieure. As-tu envie de sexter avec cette personne ? Jusqu'où aimerais-tu aller ? Quels sont tes limites ?
  • Communique tes limites. Dis clairement « non » si tu ne souhaites pas sexter.
  • Mentionne-le également par la suite si tu as un sentiment de malaise ou de contradiction à l'égard du sexting.
  • Parle des dangers potentiels du sexting. Conviens que le contenu ne doit pas être diffusé.
  • Sache que tu as le droit de dire « non » dans toutes les situations.
  • Si ton refus n'est pas accepté, adresse-toi à un adulte.
  • Tu n'es pas obligé d'envoyer des photos dénudées simplement parce que ton interlocuteur t’en a envoyées.
  • Évite le sexting si tu ne connais pas suffisamment la personne ou s'il s'agit d'un contact en ligne.
  • Traite les images et vidéos reçues avec respect et ne les montre pas à des amies ou à des tiers.
  • Ne stocke pas les images et vidéos dans un cloud, mais dans un dossier protégé par mot de passe.

Le sexting peut être punissable Les personnes de moins de 18 ans commettent un délit en envoyant des photos de nudes d’elles-mêmes. Cela relève de la pornographie infantile et c’est poursuivi d’office. Cependant, il existe une disposition spéciale pour les adolescents : si vous avez tous les deux entre 16 et 18 ans, alors vous avez le droit de vous envoyer des photos de nudes que vous ne pouvez pas transmettre à d’autres sous peine de sanctions pénales. Il est également interdit et punissable d’envoyer des photos de nudes à des enfants et des adolescents de moins de 16 ans, c’est un délit.

Que faire si le sexting devient public ?

  • Demande à la personne qui a diffusé ta photo ou vidéo de supprimer les photos et vidéos. Ce comportement est intrusif et inacceptable. La personne devrait également demander à toutes les personnes à qui elle a envoyé les photos de les supprimer.
  • Informe que la diffusion de ces contenus est répréhensible. Dis que tu pourrais entreprendre des démarches juridiques.
  • Parles-en à une personne adulte de confiance, même si cela te gêne. Après tout, c’est un apprentissage pour les adolescents de distinguer à qui accorder sa confiance et de se servir de ses erreurs pour ne plus les répéter.
  • Si tu es victime de cyberharcèlement en raison des images, réagis rapidement, voir article : Cyberharcèlement - Attention, c'est punissable (147.ch)
  • Si tu es victime de chantage avec les images ou vidéos, par exemple si quelqu'un menace de les publier sur Internet, il s'agit de sextorsion. Découvre ce que tu peux faire dans ce cas : Sextorsion - Chantage avec des images nues (147.ch)

Que faire si tu es harcelé(e) par sexting?

  • Dans un premier temps, tu peux ignorer et supprimer le message.
  • Dis clairement à la personne d’arrêter et aussi que tu ne souhaites pas recevoir ce genre de message.
  • Si une personne inconnue t’envoie des photos de nudes sur les réseaux sociaux, tu peux bloquer la personne et signaler l'incident à l'opérateur de la plateforme.
  • Si tu as moins de 16 ans, la personne qui t’envoie des photos de nudes commet un délit. Tu peux envisager des mesures légales.
  • Parles-en à un adulte si le sexting ne s'arrête pas. Tu peux également contacter: Start - l’aide aux victimes en Suisse (aide-aux-victimes.ch) ou appeler le 147. Le sexting non consensuel est une forme de harcèlement sexuel.

Que faire si tu as toi-même fait suivre des sextos?

  • Demande à toutes les personnes à qui tu as envoyé des images ou des vidéos de les supprimer de leur smartphone et de leur ordinateur.
  • Si la situation t’échappe, demande l'aide d'une personne adulte

Un risque résiduel persiste toujours avec le sexting

Le sexting ne devrait être pratiqué qu'avec une personne en qui tu as confiance. Cela signifie que la personne respecte toujours tes limites, ton refus, et qu’elle te demanderait ton avis avant d'agir. Il est également important par la suite, de discuter ensemble de l'expérience du sexting et de savoir si cela laisse une sensation positive ou pas.

Il n’empêche que le contenu peut toujours être utilisé de manière abusive. Peux-tu être certain(e) que les images et vidéos intimes seront protégées même après une séparation ? Par jalousie ou par vengeance, les gens font malheureusement des choses qu'ils ne feraient pas autrement. Si tu souhaites donc éliminer tout risque, tu dois partager uniquement des images et vidéos que tu serais prêt(e) à publier publiquement sur les réseaux sociaux. D’autant que parfois, des images moins explicites peuvent être tout aussi séduisantes ; un contenu plus suggestif que de se montrer à nu est parfois tout aussi, voir plus attractif.

Il est compréhensible, que tu puisses trouver les contenus explicites excitants et que tu souhaites par exemple recevoir et envoyer des photos de tes parties intimes. Tu devrais éviter les images où des caractéristiques distinctives telles que ton visage, des grains de beauté ou des tatouages sont reconnaissables. Ces images pourraient réapparaître sur Internet des années plus tard et être associées à toi grâce à ces caractéristiques.

Et qu'en est-il de Snapchat?

L'application Snapchat est particulièrement populaire pour le sexting car les messages publiés disparaissent automatiquement après avoir été consultés. Mais, l'application ne garantit pas une sécurité absolue. En effet, il est toujours possible de prendre une capture d'écran sur Snapchat et de la sauvegarder sur le smartphone, même sans que l'expéditeur en soit informé. Avec un peu de connaissances techniques, il est même possible de restaurer des publications. C'est pourquoi tu ne devrais partager sur Snapchat que des images et des vidéos avec lesquelles tu te sentes à cent pour cent à l'aise.

Tu veux discuter de tes questions et problèmes directement avec nous?

Ceci peut t'intéresser